C’est l’aviron
 arr. Donald Patriquin 

if SoundCloud audio (below) is not working, please try a different browser like Google Chrome or Firefox
 
order the sheet music -CP1445 
$2.50 - click herehttp://goo.gl/forms/LGaWqCNJFVhttp://goo.gl/forms/LGaWqCNJFVhttp://goo.gl/forms/LGaWqCNJFVshapeimage_3_link_0shapeimage_3_link_1

click the preview icon (right) to see the score


M'en revenant de la jolie Rochelle; 

J'ai rencontré trois jolies demoiselles. 


C'est l'aviron qui nous mène, qui nous mène 

C'est l'aviron qui nous mène en haut! 


J'ai rencontré trois jolies demoiselles 

J'ai point choisi, mai j'ai pris la plus belle. 


J'l'y fis monter derrièr' moi, sur ma selle 

J'y fis cent lieues sans parler avec elle. 


J'y fis cent lieues, ell' me d'mandit à boire 

Au bout d'cent lieues, ell'me d'mandit à boire. 


Je l'ai menée auprès d'une fontaine  

Quand ell' fut là, ell' ne voulut point boire. 


Quand ell' fut là, ell' ne voulut point boire 

Je l'ai menée au logis de son père.


Quand ell' fut là, ell' buvait à pleins verres

À la santé de son père et sa mère 

Et à la santé de ses soeurs et ses frères. 

Père et mère et soeurs et frères. 

Ha ha ha ha ha ha ha ha 


À la Santé de ses soeurs et ses frères

Et À la santé de son père et sa mere

À la Santé d'celui que son coeur aime!



Returning from La Rochelle 

I met three pretty young ladies. 

I chose the prettiest, 

Who sat on my saddle behind me. 

I rode a hundred leagues 

Without talking to her.

At the end of a hundred leagues 

She asked me for a drink. 

I took her to a spring, 

When there she would not drink. 

I took her to her father's home 

When there she drank many glassfuls 

Toasting to the health 

Of her father and mother 

And to the health of her sisters and brothers 

And the one which her heart loves! 


Refrain "It's the rowing that takes us ever higher!